Charles à l’école des dragons

Posté par Maman Véronique, Dimanche 7 nov 2010 dans Raconter

Une histoire d’Alex Cousseau, illustrée par Philippe-Henri Turin.

Ici, nous sommes fans de dragons (voir ici). On avait déjà le livre « Tendres dragons » illustré par le même Philippe-Henri Turin, les textes y sont un peu farfelus mais ça n’a jamais eu l’air de gêner mes enfants (contrairement à moi).

couverture de l'album jeunesse charles a lécole des dragons Et l’autre jour, au magasin Milan au coeur de la ville rose, il y avait là tout un stand réservé à nos amis aux grandes ailes et bouche de feu et j’ai craqué pour ce livre immense (jugez plutôt : 27 * 38.5 cm) aux illustrations pleines pages magnifiques.

L’histoire est celle d’un petit dragon, Charles qui naît un 9 avril 1921.

Tout se passe pour le mieux pour Charles jusqu’au jour de ses 3 ans : il est « le plus beau des dragonnets du monde », disent ses parents.

Mais à 3 ans, on va à l’école. Et là, il découvre qu’il est différent : il n’arrive pas à cracher de feu, ni à voler malgré ses immenses ailes. Il devient vite la risée de ses camarades.  D’autant plus que Charles a une passion, écrire de la poésie et au lieu de bruler ses cahiers, il noircit les pages de poèmes, tristes de surcroît (le spleen de l’autre Charles n’est pas loin…). « Charles le poète » le surnomment d’ailleurs les autres.

« On me dit de cracher, alors très bien crachons
Mais pour cracher du feu, je suis trop maigrichon
Mon souffle est bien trop faible pour les incendies.
Je ne crache que des mots, que de la poésie… »

Bien sûr, il finira par prendre son envol … Et vous verriez le sourire du petit dernier quand il déploie ses ailes,  l’émerveillement !

Album sur la différence, la solitude, la camaraderie difficile, la peur de ne pas y arriver … des angoisses que connaissent bien nos jeunes enfants dans la cour de récré. Première approche de la poésie …

Le texte est travaillé, tous les mots ne sont pas accessibles aux petits mais il est facile de s’identifier.  Les illustrations profitent de la taille du livre, des ciels qui occupent les deux tiers de la page,  une forêt enneigée qui s’étend sur une double page pour mieux montrer Charles qui ne vole pas et ses camarades tout là-haut dans les airs. Les couleurs chatoyantes, les dragons impressionnants mais jamais menaçants. Tout ceci en fait un très bel album et une très belle histoire.

Et quand les enfants cherchent sur chaque page, la petit mouche qui suit partout notre dragonnet, nous les adultes notons ça et là les allusions à Charles Baudelaire qui hante ce livre … je n’en dis pas plus et vous laisse chercher. Mais c’est vrai que lorsque je m’en suis aperçue, j’ai mieux compris et apprécié la mélancolie naturelle de Charles.

Aux éditions Seuil Jeunesse, sorti en 2010, dès qu’on aime les dragons !

charles à l école des dragons foret dans la forêt, double pages intérieures de l'album jeunesse

Un autre billet sur ce livre sur le blog « Lisez jeunesse« .

Challenge Je lis aussi des albums jeunesse de Hérisson !

Challenge Je lis aussi des albums jeunesse !
5/11
Tags : , , , , ,

9 Commentaires

  1. TatieCécilou dit :

    il nous le faut !!! on ne l’a pas trouvé samedi, mais je pense qu’on va leur prendre d’ici Noël !!!

  2. Maman Véronique dit :

    @ Tatie : la prof de Français est séduite aussi, non ?

  3. turin dit :

    Tourlou, Décidément Charles fait mon bonheur. Je ne savais pas en démarrant ce livre qu’autant de personne aimerait notre petit dragon et que tant d’enfants joueraient à décortiquer mes dessins et s’amuseraient ou s’émerveilleraient devant l’histoire imaginée par Alex. On espère toujours faire un livre qui touche et que les gens s’approprient mais on n’y arrive que rarement. Alors je suis content en ce moment et j’essaie de profiter au maximun. Merci pour tout ce que vous avez écrit. Ce fut un plaisir de lire votre critique et de savoir que vos enfants l’ont adopté, tout comme ils ont apprécié mes Tendres Dragons. Si jamais vous vouliez une dédicace, n’hésitez pas à me joindre par mail en laissant vos coordonnées et surtout les noms à mettre sur le dessin et comme je dis à chaque fois: hop! le vieux père Turin se fera une joie de vous envoyer un dessin à coller sur le livre ou à encadrer.
    Merci encore et peut-être un jour sur un salon ou pour une signature dans une librairie.
    Philippe-Henri Turin

  4. mamma mia dit :

    whaaaaaaaaaaaaaa la dédicace de l’auteur !!! sympa tout comme ta description du bouquin, qui donne une folle envie de l’ouvrir, il me tarde de le voir

  5. Maman Véronique dit :

    @ PH Turin : je suis flattée et toute intimidée. Merci en tout cas de votre commentaire chaleureux. Les enfants sont beaucoup plus attentifs aux images que nous et c’est souvent eux qui nous font découvrir des détails qu’on n’a pas aperçus. Je vous contacte par mail pour le dessin …

  6. turin dit :

    tourlou, pas de quoi être intimidé. Comme je dis parfois aux enfants dans les classes où j’interviens, un auteur c’est comme une princesse, ça lui arrive de faire « pipi ». Et tout à coup, les rires des enfants ramènent l’auteur à un niveau acceptable, c’est à dire celui du sol. C’est sûrement pour ça que je travaille dans l’édition jeunesse. Je n’y ai encore pas rencontré d’auteurs ayant la « grosse tête ». S’il y en a, ils se cachent bien de peur que les enfants se moquent d’eux. Passez une belle journée.

  7. TatieCécilou dit :

    les commentaires chaleureux et humbles du dessinateur donne encore plus envie de se précipiter sur cet album, qui sera, c’est certain, dans la hotte du Père-Noël !

  8. mamamïa dit :

    j’aurais tant aimé offrir ce livre à mon petit-fils perdu à chaque rentrée après des déménagements en série mais j’ai découvert ce livre bien tard et partout on me fait savoir qu’il est épuisé et pire on doute de sa réédition ? est-ce possible si peu de temps après sa parution ?

  9. turin dit :

    tourlou, ne doutez plus de sa réédition, chère Mamamïa, les 4000 prochains livres sont dans les stocks et j’espère qu’ils seront très très vite dans les librairies et déjà d’autres arrivent par la mer. Je suis l’illustrateur et donc bien placé pour le savoir. J’espère que très vite Amazon et les autres sites de vente enlèveront ces phrases ridicules qui doutent de sa réimpression. Pourquoi ne serait-il pas réimprimé? il faudrait être fou. Moi, je ne crois pas l’être, pas plus que mon éditeur d’ailleurs. Je suis désolé pour tous ceux qui le voudront pour Noel et qui devront attendre le début de l’année prochaine. Charles s’est trop bien vendu, ce qui est un comble quand même. En cherchant bien, on en trouve encore par-ci par-là, au hasard. Mille excuses et joyeux Noël à tous.