Comment ratatiner les monstres ?

Posté par Maman Véronique, Vendredi 21 mai 2010 dans Raconter

De Catherine Leblanc et Roland Garrigue.

Couverture de l'album jeunesse Comment ratatiner les monstres Cet album ravira vos petits fripons friands de monstres et autres trucs gluants, rampants, sales, horribles.

Il s’agit d’un livre qui donne des trucs et astuces pour se débarrasser des monstres. Il y en toute une galerie colorée et rigolote. Ils sont classés : les gros, les petits, les moyens et les bizarres, à chaque type des ripostes appropriées.  Au final, ils ne sont pas si méchants que ça et il y a toujours une façon drôle de les virer à coup de sucre, d’aiguille qui les dégonfle ou de hurlement « Ridiculitos » (Ici, on adore crier ça très fort) pour les faire décamper.  Facile après d’inventer des coups imparables pour faire taire les peurs des bouts de chou.

Voilà un livre facile à prolonger avec les enfants : des crayons, une feuille et à eux de jouer et d’inventer leurs bébêtes à 6 yeux, avec plein de pattes, des poils et des bouches « gigantesques » comme dirait mon fils. Ce dernier a, grâce à ce livre, dessiné ses premiers monstres bien avant le fameux bonhomme têtard ! Je ne peux résister à vous en livrer quelques uns !

Le monstre de Gaël 1 Le monstre de Gaël 2

Editions P’titGlenat – Dès 2 ans

Dans la même collection, on trouve comment ratatiner les loups, les dinosaures, les sorcières … il y en a pour tous les goûts !

Challenge Album de Hérisson.

Challenge Je lis aussi des albums jeunesse !

2/24

Tags : , , ,

4 Commentaires

  1. TatieCécilou dit :

    j’adore le principe de ce livre, et les monstres de Gaëlou sont terrifiants !!!!

  2. Maman Véronique dit :

    Oui alors que les monstres du livre sont assez terribles mais il y a toujours un détail qui les rend amusants et pas terrifiants justement.

  3. Lolli dit :

    J’adore les monstres dessinés! Bravo petit chasseur de monstres!

  4. Maman Véronique dit :

    Mon petit chasseur de monstres ne dessine plus que des monstres à « tentacules » … il est comme qui dirait dans sa « période monstres » !