Pomelo se demande de Ramona BÆadescu et Benjamin Chaud

Couverture de Ramona Badescu et Benjamin ChaudVoici un album dont on ne peut plus se passer tant il nous fait rire. C’est l’histoire de Pomelo : un tout petit éléphant rose … de jardin, pas plus gros qu’un insecte. Il a un tête très sympathique et surtout très expressive.

Dans la première histoire qui donne le titre au livre, Pomelo se demande, il se pose de nombreuses questions tantôt terre à terre, tantôt existentielles  et qui sont en même temps très farfelues, jugez plutôt :

Qu’est-ce qu’il ferait s’il était tout seul ?,  Qui a croqué dans la lune ? Est-ce que les navets vont disparaître comme ont disparu les carottes un jour ?

Les questions simples, concises illustrées avec beaucoup de poésie et d’humour sont un régal.  Et mes enfants de ponctuer les pages de « oh la la Pomelo », « ha ha il est rigolo » et de l’apostropher d’un tendre « Mais t’es bête, Pomelo, tu sais pas ça. »

Vient ensuite « c’est le printemps », une comédie musicale  du Jardin où l’on chantera chaque onomatopée à sa guise pour la faire vivre.

Puis les « tristesses de jardin » où Pomelo a comme une petite envie d’être triste en pensant « à la fois où on l’a pris pour une tomate » entr’autre mais tout est bien qui finit bien tant qu’il y a des fraises des bois. Et toujours des illustrations qui font sourire.

Bref, on s’est pris d’amitié pour Pomelo et ses drôles d’aventures. Et il y a plein d’autres albums comme Pomelo voyage, grandit, est amoureux, est bien sous un pissenlit … je ne vais pas résister longtemps.

Aux Editions Albin Michel Jeunesse, dès 2 ans.

Et une participation de plus au challenge album jeunesse de Hérisson.Challenge Je lis aussi des albums jeunesse !

6/11

Ce contenu a été publié dans Raconter, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pomelo se demande de Ramona BÆadescu et Benjamin Chaud

  1. TatieCécilou dit :

    ça me plaît beaucoup ! il est tout mimi pomelo, et je sens que Tybalt pourrait l’adorer, mais pas autant que « Tutu » !!

  2. Ping : Une chanson d’ours * B. chaud - La Soupe de l’Espace

Les commentaires sont fermés.