Si tous les éléphants s’appelaient Bertrand (3)

Posté par Maman Véronique, Jeudi 20 jan 2011 dans Raconter

Pour continuer la découverte de l’auteur illustrateur Edouard Manceau, voici un album jeunesse, qui, si on retrouve le style sympathique des personnages et de l’humour, change de ceux que je vous ai déjà présentés.

si livre enfant tous les éléphants s'appelaient bertrand edouard manceau couvertureUn mot sur l’histoire : que se passerait-il si tous les éléphants s’appelaient Bertrand ??? Les éléphants ont donc un prénom, c’est déjà une supposition saugrenue mais tous le même, et Bertrand en plus ! Tout un programme.  Et de nous décrire les problèmes et imbroglios dans le pays des Bertrand pour distribuer le courrier ou les cadeaux de noël, pour faire passer un élève au tableau ou faire sa déclaration d’amour, imaginez  « je t’aime Bertrand » et tous les jeunes éléphants affolés ! Heureusement, 7 savants éléphants se réunissent pour trouver une solution. A chacun son idée, plus drôle l’une que l’autre…

Vous l’avez compris, l’histoire s’adresse à des enfants un peu plus grands (à partir de 3 ans) que les histoires de Capucine ou de Toc la poule. Une vingtaine de pages où se déploie l’humour et la fantaisie auxquels nous a habitués Edouard Manceau et qui permet d’aborder le questions sur l’identité et les différences avec les enfants.  Peut-on appeler quelqu’un du nom de ses chaussures ou de sa nourriture préféré :  « Mais il faut bien admettre que Monsieur Saucisse ou Madame Boudin, c’était franchement ridicule …  » commente le narrateur de l’histoire.

Cette fois-ci, les personnages ne sont pas dessinés mais réalisés au papier découpé, collé, il en profite pour soigner les détails, les éléphants sont habillés, coquets avec fleurs dans les cheveux, bracelets ou chemise à pois ! Et ce qui m’impressionne toujours, c’est comme avec deux ovales blancs et deux points noirs dedans, il arrive à donner une expressivité formidable et fine à ses personnages.

Ce pays d’éléphants rigolos qui comme les humains, jouent au foot, attendent du courrier ou vont se faire soigner, a ravi mes petits bouts de chou.

Si tous les éléphants s’appelaient BERTRAND, aux éditions Milan, à partir de 3 ans.

Les précédents posts sur Edouard Manceau :
- les aventures de Capucine la souris
- Collection la petite étincelle

Tags : , , , , , ,

3 Commentaires

  1. mamma mia dit :

    dis donc véro mon éléphant s’appelle bertrand !!! et je l’aime … mais ce n’est pas son prénom bisous

  2. Laurence dit :

    Merci pour de ta visite sur notre blog. Je découvre le tiens qui est très bien. Je viendrai y faire un tour de temps en temps.

  3. TatieCécilou dit :

    ah oui ! je l’avais feuilleté quand tu l’avais montré à Bertrand, Michel de son prénom, je crois !!! J’aime beaucoup quand les personnages sont réalisés « en collage.