Dysfonctionnelle de Axl Cendres

Posté par Maman Véronique, Dimanche 1 mai 2016 dans roman jeunesse

Dysfonctionnelle Axl CendresVoilà un joli roman bien enlevé qui dépeint l’enfance et l’adolescence de Fidèle alias Fifi ou Bouboule … Sa famille est dysfonctionnelle : son père enchaine les allers retours en prison et sa mère à l’asile. Elle grandit avec ses 6 frères et soeurs dans le bar que tient son père à Belleville avec son oncle, les potes du père, piliers de bar et fans de foot, qui finissent leur soirée sur « Ma gueule » de Johnny H. Et puis, il y a Zaza, sa mamie, qui réconforte avec de bons couscous. La famille est joyeuse, aimante, pleine de vie malgré un quotidien pas simple.

On suit donc les tribulations de Fifi, dans sa famille, à l’école, au collège, dasn un lycée du XVIème ou dans un squatt de Paris. Elle découvre les autres, on assiste aux premières amitiés, aux premiers émois amoureux, ses joies et ses peines et puis la vie qui continue. Elle est la narratrice, elle a un sens de la répartie, un talent pour dépeindre les situations. Et c’est rafraichissant.

 

Un bon moment de lecture pour une plongée dans une famille de milieu populaire !

Editeur : Sarbacane. Oct 2015

A partir de 12-13 ans


Commentaires fermés Tags : , ,

Paola Crusoé, BD de Mathilde Domecq

Posté par Maman Véronique, Samedi 10 oct 2015 dans Raconter

paola crusoe tome 1C’est ma fille de 11 ans qui a souhaité que j’écrive quelques lignes sur cette bande dessinée qui nous a ravies.

Paola Crusoé, comme vous pouvez vous en douter, c’est l’histoire d’un petite fille qui après un crash d’avion échoue sur une ile avec son père, sa petite sœur et son grand frère, la maman n’était pas du voyage, restée à Paris pour le travail. Ils vont devoir apprendre à survivre : « Ca ressemblait tellement au paradis et ça n’était pourtant que le début de l’enfer », nous dit Paola dès la première page.

C’est touchant, drôle, surprenant, jamais complaisant. Les relations familiales ne sont pas simples entre l’ado en pleine rébellion et maladroit, la jeune Paola qui prend en charge sa petite sœur qui ne se rend pas compte des mille et un dangers sur l’île, le papa apprenti Robinson.

L’histoire est bouclée en 3 tomes. Chacun a parcouru un long chemin au sens figuré comme au sens propre.

Une bonne lecture !


1 commentaire Tags : , , ,

Emile est invisible de Vincent Cuvellier et Ronan Badel

Posté par Maman Véronique, Vendredi 1 nov 2013 dans Raconter
couverture de l'album jeunesse Emile est invisible

couverture de l’album jeunesse Emile est invisible

Notre coup de coeur du moment : les aventures de Emile. Emile est un petit garçon avec des idées saugrenues que seul un enfant peut avoir et puis il est têtu, il veut toujours avoir raison (non non il ne me rappelle pas du tout mon fils de 6 ans !).

Dans cet album, il a décidé qu’il était invisible, qu’il pouvait donc aller manger des bonbons dans la cuisine sans que sa maman ne le voit (si elle s’en aperçoit, c’est seulement parce qu’il a laissé des traces …), il peut aussi aller regarder la télé avec une copine en tenue d’Eve puisqu’elle ne le voit pas …

C’est très drôle, les dialogues avec la maman sont terribles (on croirait s’entendre).

Dans d’autres albums, Emile veut une chauve souris comme animal de compagnie … il ne lâchera pas cette idée, non ! Il a tous les argument pour convaincre sa maman, qui décidément est bien rabat-joie. Et dans Emile se déguise, il ne veut pas se déguiser comme tout le monde pour Carnaval … surtout pas en grosse tomate comme l’an passé !

Bref, on a commencé la collec et on s’amuse bien ! (heureusement notre bibliothécaire aime aussi !).

 

Emile est invisible de Vincent Cuvellier et Ronan Badel aux éditions Gallimard Jeunesse Giboulées. Pour les enfants qui ont un certain sens de l’humour !

 


2 commentaires Tags : , , , ,

la collec la P’tite étincelle de Edouard Manceau (2)

Posté par Maman Véronique, Vendredi 14 jan 2011 dans Raconter

Je continue la découverte de Edouard Manceau, auteur illustrateur jeunesse, commencée avec le précédent billet sur Capucine la souris.

Couverture du livre enfant Frout Frout le cochon de Edouard ManceauAujourd’hui, la collection la p’tite étincelle dont chaque histoire nous raconte avec beaucoup d’humour et de fantaisie pourquoi tel ou tel animal a cette particularité physique qui lui est propre.  Je m’explique : pourquoi le lion a-t’il une crinière ? Pourquoi le chameau a-t’il deux bosses ?  la poule une crête ? etc.

Les ressorts sont identiques dans chaque album : notre animal, héros du livre,  Toc la poule sans sa crête ou Badaboum le Lion chauve sans sa crinière (le pauvre), notre petit animal donc, poussé par la curiosité pour un livre, un pneu …fait une bêtise, tombe, rippe, se mouille et se retrouve bien embêté avec une bosse disgracieuse ou la tête coincée dans un pneu.

Et là, tada : arrive le « super héros » qui va arranger la situation, en un tour de main qui fait  « Toc » ou « Frout frout », la princesse, le petit malin ou le Roi de la gomme (Pour Maria, quand le roi de la gomme arrivait, c’était des ovations !) fait des merveilles.  Le tour est joué, voilà Frout frout le cochon avec une queue en tire-bouchon ou tchok tchok le chameau avec deux bosses !

Des aventures savoureuses, un tout petit format pour les tout petits (14×14 cm), le même style de personnage que Capucine, tout rond et sympathique, des dessins simples sur une couleur reprise tout au long de l’album. Les petits enfants sont ravis et nous aussi !


Et un tout petit prix : 6,40 € aux éditions Frimousse, à partir de 18 mois.


2 commentaires Tags : , , , , ,

Un cadeau inspiré pour Papa !

Posté par Maman Véronique, Mardi 12 oct 2010 dans A faire, Raconter

Couverture du livre Mon Papa d'Anthony BrowneCet été, je cherchais une idée de cadeau d’anniversaire pour mon mari à fabriquer avec les enfants.

Et voilà, que nous lisons le livre Mon papa de Anthony Browne. Anthony Brown est un auteur illustrateur anglais pour les enfants qui a publié nombre d’albums, souvent avec des gorilles (il paraît, je ne les connais pas), c’est en général des belles illustrations avec un texte très simple qui ravit les enfants.

Ici, il est question du papa d’un petit garçon qui est formidable :  » mon papa sait marcher sur une corde », « mon papa court très vite », « mon papa danse comme un hippopotame (sic !) » … on sent l’admiration de ce petit garçon pour son papa extraordinaire.

Pour en savoir plus, allez sur le blog « Les livres de Malice« , qui consacre ces dernières semaines, plusieurs articles sur les livres de cet auteur et notamment sur Mon papa.

J’ai donc proposé à Gaël & Maria de fabriquer le livre sur leur papa :

« Notre papa ».

Et nous voilà partis à noter tout ce qu’ils voulaient dire sur leur papa : « Notre papa, il est fort comme un rhinocéros », « Notre papa, il aime le nutella », « Notre papa, il a visité quelques continents de la Terre », « Notre papa, il sait laver la cuisine » …

Je les ai laissé formuler leurs propres phrases,  les relançant de temps en temps, nous y sommes revenus en plusieurs fois. Puis j’ai écrit les textes tandis que l’ainée a illustré chaque phrase. Regardez plutôt le résultat :

Notre papa par les enfants

Le cadeau a fait son effet, le papa était tout ému, touché de l’attention et aussi de se retrouver dans ce livre à travers les yeux de ses bouts de chou. Les enfants, eux, étaient très fiers, ça va de soi !


9 commentaires Tags : , , , , ,